• Bienvenue sur le continent de Midgard et ses cinq grandes nations. Les deux nations mères : Aosí, la nation qui règne en maître sur toutes les autres, dirigée par un Chancelier, pro-technologie, puis Boreas, son ennemie numéro 1 qui lui est en tout point antithétique et prône la magie dans son absolu. Les trois nations inférieures : Nordri, qui prend - soumise - parti pour Aosí, dirigée par un conseil de Järls, Austri, neutre et sous le joug d'une famille Impériale proche de son peuple... SUITE?
  • 1
    6
    4
    2
    5


C'est le bordel dans la poubelle - Scar [Terminé]
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sudri
avatar
Bénédiction : Heddwyn
Âge du personnage : 27 ans
Profession : Fleuriste
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Avr - 19:52
Scar N. Miller
Feat. Ookurikara - Touken Ranbu

Informations générales
Nom : Miller.
Prénom : Scar Noah, mais appelez le simplement Scar.
Surnom : Suzerain, et ça lui convient très bien.
Âge : 27 ans et toutes ses dents.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel.
Nation : Austri, mais origines vestriennes.
Profession : Ceannasai de Jàrnsaxja, parce que c'est lui le patron de la zone o/.
Bénédiction & Don : Haneul // Electricité.
Explication : Quoi de mieux que d'être un générateur sur patte ? Ce serait pratique pour charger vos smartphones pas vrai ? Bon ici, ce n'est pas très utile, mais ça reste bien pratique (surtout pour un sadique). Son corps peut générer des courants d'électricités et par sa volonté, Scar peut les concentrer en un point. Ainsi, si toute l'électricité est concentrée dans la paume de sa main, il peut électrocuter une personne par un simple touché. Pas de quoi tuer, mais ça suffit pour assommer la dite victime ou simplement la faire souffrir. Bien sûr, tout est une question de puissance et de concentration. Il est également capable de faire circuler son électricité dans des matériaux conducteurs qu'il touche (donc les métaux conducteurs, l'eau par exemple) ce qui permet bon nombre d'utilisations (électrifier une barre de fer et en faire une matraque électrifiée, c'est pas mal pour faire la loi). Son don a nécessité beaucoup d'entraînements car avant, personne ne pouvait le toucher sans se prendre une décharge (pas terrible en soit).  Après utilisation de son don à pleine puissance, il faut attendre quelques minutes que l'électricité se dissipe pour éviter de se prendre des châtaignes (et d'avoir les cheveux qui se dressent sur son crâne quand on est à côté de lui). Il faut aussi savoir que sous le coup d'émotions fortes, son don se déclenche et l'air se fait électrique autour de lui (pas de quoi faire de dégâts sauf s'il est dans une colère noire, mais il a appris à se contrôler un minimum, mais ça donne les cheveux électriques et on se prend des châtaignes).

Caractère
FIER - RUSTRE - VIOLENT - MALIN - SADIQUE  - VOYOU - MACHO - EXIGEANT - MOQUEUR - RANCUNIER - AVARE - NOSTALGIQUE - Prétentieux - Stratège - Charismatique - Apparence calme - Susceptible - Méfiant - Sang chaud

On pourrait se dire que même une ordure peut cacher encore quelque chose de beau, ou qu'un homme sombre cache sa partie lumineuse. Que nenni.

Cela fait bien longtemps que tu as effacé toute trace de gentillesse ou autres sentiments de bonté. Tout ce qui pourrait se faire passer pour lumière, tu les as éteintes dans le but de ne plus être faible. Tu as appris que pour ne pas être frappé, il fallait être aussi mauvais que celui qui frappe. Et pour dominer tout le monde, il faut se montrer plus fort qu'eux. Ce n'est pas avec de belles paroles et un discours de politicien qu'on peut faire la loi. Pour toi, ça fonctionne comme la jungle : seul le plus fort gagne. Et la force se gagne en s'entraînant avec ses poings. Tu es violent et tu ne te prives pas de donner des coups. Est-ce parce que tu veux rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui t'ont fait du mal ? Ou bien prends-tu un malin plaisir à faire du mal ? Il y a sûrement des deux. On peut voir ton sourire malsain se dessiner sur tes lèvres quand tu entends les cris de douleur que tu provoques. Tu te rappelles qu'avant, c'était toi qui les poussais. Tu pourrais avoir de la pitié pour eux, compatir devant leur souffrance que tu as déjà vécue. Mais non, absolument pas. Tu es définitivement passé du côté obscur de la force à l'image d'un Dark Vador.

Si tu parais calme aux premiers abords, on se rend vite compte que tu as le sang chaud et ta susceptibilité ne te quitte pas d'un pouce. La moindre petite coquille, chose qui peut te vexer, et tu pars au quart de tour, révélant ton côté violent. C'est que tu restes quelqu'un de fier et ton ego ne doit pas être blessé ! Tu ne cherches pas vraiment à t'expliquer avec les mots, allant droit au but pour régler une affaire. Tu ne fais pas vraiment dans la politesse, ça te gave plus qu'autre chose et ça fait faux-cul. Ça te rend alors rustre et voyou, ce qui en dérange plus d'un. Mais tu n'en as que faire et tu continues à être comme ça. Que voulez-vous, y'a pas de gentleman dans la mafia ! Tu n'as pas non plus le sens du romantisme et de la galanterie, macho comme tu es.

Pourtant, même tes mauvais côtés t'ont donné des qualités... Enfin uniquement pour ton intérêt personnel. Tu as appris qu'il ne fallait pas non plus rester un idiot et que réfléchir un minimum se montrait payant. Malin et stratège, tu peux être aussi futé qu'un renard. Tu es monté dans la hiérarchie, devenant le Ceannasai de Jàrnsaxja, et ce n'est pas en restant un voyou fini que tu as atteint ce poste. Tu sais utiliser ton charisme certain pour arriver à tes fins, et a réussi à avoir le soutient des Vestriens pour remettre de l'ordre dans ta région. Comme quoi, il y en a quand même qui arrivent à te faire confiance, ce qui n'est pas vraiment ton cas. Tu es méfiant, presque un brin paranoïaque, et tu ne fais donc pas facilement confiance aux autres, voir même pas du tout. Dans la mafia, même tes collègues sont prêts à te tuer alors il y avait de quoi ne pas être rassuré. Et cette façon de penser ne t'a pas vraiment quitté.

Tu es quelqu'un qui se raccroche au passé. On te dit nostalgique, car tu ne cesses de repenser aux événements antérieurs. Ils t'ont forgé, ils ont fait ce que tu es aujourd'hui, pour le meilleur et surtout le pire. Tu as perdu tellement de choses et tu as l'impression de ne jamais réussir à t'en défaire, comme des chaînes qui te retiennent et te forcent à ne pas oublier. Cela explique ton caractère rancunier qui ne lâche jamais l'affaire, et aussi pourquoi tu te bats pour les causes Vestriennes plus pour la mémoire de ta mère que pour ton idéal.

Histoire
Elle est là en train de te serrer dans ses bras. Tu sens ses lèvres douces te baiser le front d'un geste tendre. Tu es si petit avec ta taille d'enfant alors elle te paraît immense. Mais elle ne te fait pas peur, loin de là. C'est ta mère et tu l'aimes comme elle t'aime. Peut-être même plus. Elle est si forte face aux épreuves que la vie vous fait subir. Elle reste aussi gentille et belle malgré les crasses qu'on peut lui avoir faîtes. Tu l'admires et tu ferais tout pour lui ressembler. Et tu ferais aussi n'importe quoi pour elle.

Ton père, tu le voyais rarement à l'époque. Tu connaissais son identité, mais c'est tout. Il n'était rien pour toi à part le type qui a abandonné la mère de son enfant parce qu'ils sont une honte.

Kassi était une « traquée », l'une des descendantes de Vestri, et tu as hérité de ce titre. Votre peau matte vous trahissait. On vous fuyait comme la peste, vous regardait de travers à Austri. La vie était loin d'être facile et il fallait vivre avec ce fardeau des origines. Mais toi, tu en étais fier. Ta mère ne cédait pas devant les critiques et tu faisais de même. Elle te disait qu'il ne fallait pas oublier d'où l'on vient et que Vestri a une grande histoire. Elle a peut-être été détruite physiquement, mais dans les mémoires, elle subsiste.

Vous étiez passifs, ne vous mêlant à aucun conflit. Mais la mafia vestrienne qui s'est établie à Jàrnsaxja après son rattachement à Austri ne cessait d'augmenter son influence. On haïssait Aosi d'avoir laissé cette annexation se faire, pour avoir détruit leur nation, mais aussi Austri pour continuer de les traiter de « traqués ». Ils dénonçaient une injustice, et c'est dans un cadre de haine que tu as été élevé. Même si ta mère ne faisait pas partie de la mafia, ils étaient partout et venaient vous voir pour vous rallier à leur cause. Kassi ne voulait pas que tu les suives. Elle n'hésitait pas à leur répondre clairement le fond de sa pensée. Ça ne plut pas particulièrement aux truands, mais ils n'allèrent pas plus loin que simplement tourner les talons.

Pour éviter qu'ils ne t'influencent, Kassi décida de t'envoyer loin d'eux en t'inscrivant à l'école. Elle pensait que tu rencontreras des gens meilleurs et que tu te fasses de bons amis tout en t'instruisant. Mais ce fut la désillusion. Tu étais différent des Austriens, tu avais la peau matte des « traqués ». On te regardait de travers, voire même t'insultait pour ceux qui l'osaient. Tu en avais marre d'être traité de la sorte, il était temps de faire quelque chose. Des actes de vandalisme, des bagarres avec les autres enfants, ton côté violent s'est manifesté bien assez tôt. Et cela suffit à ce qu'on te considère comme un voyou et un moins que rien.

Tu rentrais les soirs honteux de ton comportement. Tu savais que tu décevrais ta mère avec un comportement pareil. Tu n'avais pas su rester aussi fort qu'elle, te maîtriser et passer outre les critiques. Et pourtant, même si elle te réprimandait, elle le faisait à contre-coeur. Elle savait bien que c'était difficile de se contenir surtout pour un enfant. Alors elle te pardonnait et cela suffisait à te rendre heureux et à vouloir devenir meilleur le lendemain, juste pour elle. Mais ça ne marchait pas vraiment à tout les coups car à la moindre pique qu'on t'envoyait, tu partais au quart de tour.

Tu as 10 ans quand tout s'écroula autour de toi. La seule personne pour laquelle tu vivais perdit la vie. Assassinée froidement d'une lame dans le dos. Tu as assisté à cette scène. Tu étais là, elle était juste devant toi, te serrant de ses bras protecteurs quand ils sont entrés. Des cris retentissaient au dehors, c'était le chaos à Jàrnaxja. Les austriens se sont révoltés contre la mafia avec la ferme intention de tous les exterminer. Et ils avaient une erreur, la pire qui soit à tes yeux. Celle de tuer une innocente mère sous les yeux de leur enfant, persuadé qu'elle était du côté de leur ennemi. Tout ça parce qu'ils ne faisaient aucune distinction parmi les dit « traqués ». Kassi t'avait protégé au prix de sa vie. Tu revois son sourire, même au bord de l'agonie. Elle semblait ravie de voir que tu étais encore debout. Et son corps devint glacé, figeant son sourire à tout jamais sur son corps.

Ils t'avaient épargné, jugeant un enfant trop innocent pour être un quelconque danger. Tu aurais aimé sauter dessus ces agresseurs, les étrangler, les battre de coups pour leur faire perdre la vie comme ils ont pris celle de ta mère. Mais non rien de tout ça. Tu étais juste abasourdi, sonné par la disparition de celle qui te faisait vivre, celle qui te faisait tenir debout et garder fièrement les épaules droites. On t'emmena chez ce type qui s'avérait être ton père.

Il revenait comme une fleur dans ta vie, cet homme bourru aux manières brutes. T'as jamais compris pourquoi une femme aussi parfaite que ta mère a pu avoir des sentiments pour lui. Elle était si douce et lui n'était que violence. Il se donnait raison que pour devenir un homme, il fallait être élevé à la dure. Oh bah ça, tu n'y as pas échappé. Tu ne faisais pas ce qu'il demandait dans la seconde ? Et c'est un direct du droit qui t'arrivait en pleine face. Monsieur n'avait plus de bières ? Il te le faisait payer au centuple en t'envoyant ses bouteilles vides sur toi. T'en as eu des bleus, des yeux au beurre noir et des coupures partout sur ton corps. Ta peau conserve quelques traces de cette époque où tu subissais les actes violents de ton géniteur, mais tu peux remercier le fait qu'elle soit matte pour qu'elles restent discrètes.

Il ne te voyait que comme un moins que rien, une erreur qu'il avait engendré. Il faut dire pour un austrien qui ne supportait pas les « traqués », ce n'était pas facile d'avoir à élever l'un d'entre eux. Il aurait pu simplement se débarrasser de toi, et te faire devenir un orphelin vagabond. Mais au fond de lui, il devait aimer ta mère et semblait avoir une dette à payer en te gardant sous un toit. C'est sûrement la seule chose que vous aviez en commun, mis à part le caractère que tu développas au fil des années à le côtoyer.

Tu avais 12 ans quand tu reçus ta bénédiction. Il faut croire que la tempête que tu cachais au fond de toi devait s'éveiller et se manifester physiquement. Tu l'as découvert alors que tu attendais un énième uppercut dans la mâchoire. Tu avais fermé les yeux, senti son poing sur ta peau avant d'entendre un cri d'atroce souffrance. Tu avais ouvert les yeux et vu ton pourri de père à terre, un filet de bave dégoulinant hors de sa bouche et l'épiderme de ses doigts brûlé. Tu ne sais pas comment tu avais réussi à faire ça, mais qu'importe : tu remercias les esprits pour t'avoir libéré de son emprise, et vit peut-être un signe de ta défunte mère.

Tu quittas le toit sous lequel tu ne t'es jamais senti à ta place. Tu venais de quitter les ponts avec ton père et ne redevenait que le vagabond et voyou que tout le monde te disait être. Ton chemin te mena aux portes de la mafia vestrienne, qui se remettais de l'attaque d'il y a deux ans. Ils t'ont rapidement pris sous leur aile. Après tout, tu partageais le même but, la même haine. Ils étaient vestriens et tu étais tout aussi attaché qu'eux à ton origine. T'étais aussi juste un adolescent voulant subir autre chose que les coups de son père. T'en avais assez de mordre la poussière. T'as alors pu découvrir le plaisir de donner des coups, d'éveiller enfin cette violence qui dormait toi. T'as enfin pu te défouler en commettant des atrocités. Ça t'a rendu sadique et la pourriture a progressé pour aller jusqu'à te ronger les os. T'as appris à aimer user de tes poings et de ton sabre, ainsi que de ton don.

On te connaît dans le milieu pour tes talents incroyables au combat. Tu as réussi à te faire un nom chez les descendants de Vestri. Tu ne menais pas la belle vie à proprement parler, mais ça te convenait. Tu étais monté en haut de la chaîne alimentaire, faisant bouffer le sol à ceux qui sont sur ton chemin. Il est loin le temps où tu te faisais frapper, tu peux désormais exprimer toute ta violence intérieure.

Pourtant, quelqu'un va chambouler l'homme impitoyable et violent que tu étais devenu. Cette magnifique jeune femme aux cheveux verts et aux yeux dorés est arrivée dans ta vie. Tu la trouvais d'une beauté éblouissante et d'une force de caractère incroyable. Tu avais l'impression de revoir ta mère. Tu en tombas éperdument amoureux, même si tu semblais montrer le contraire, macho comme tu es. Elle semblait presque apaiser ton cœur calciné. Oui, presque parce qu'elle venait d'une famille riche, et lui n'était qu'un voyou de la mafia, cet amour ne pouvait pas fonctionner. Et en sa présence, tu revoyais le visage de ta mère, celui qu'elle avait avant de rendre son dernier souffle. Un souvenir que tu avais pourtant essayé d'effacer, mais qui a subsisté. Tu ne le supportais pas. Tu étais déchiré entre plusieurs parties, tu ne savais plus ce que tu voulais. Alors, on t'apporta la solution pour t'échapper de ces choix difficiles : l'argent.

Les parents de la jeune femme voulaient que tu disparaisses de la vie de leur fille. Pour te convaincre, ils avaient prévu un gros pot de vin. Ton avarice étant bien développée, tu acceptas l'offre sans trop d'hésitation, prenant ainsi une porte de sortie à tous ces doutes que tu avais. Tu as croisé une belle demoiselle, elle a vu ton joli minois avec un beau sourire charmeur et tu as joué avec ton charisme pour l'amener dans ton lit. Forcément, ça n'a pas plu à la femme que tu aimais vraiment.

S'ensuit alors une vengeance terrible de la part de la verte. Elle fit sombrer la pauvre victime que tu avais choisi dans une dépression à ne plus finir. On te reprocha à nouveau d'être un sale type, des rumeurs encore plus malsaines circulaient sur toi à ton insu... Le monde était de nouveau contre toi.

Tu as fini dans un bar, où tu as vidé ton porte-feuille dans l'alcool. T'étais saoul lorsque ton père refit surface. Il t'avait soi-disant cherché partout pour se venger de ce que tu lui avais fait des années auparavant. Il te provoque en combat pour en finir avec toi. T'étais pas en état de faire quoique ce soit et n'avait aucunement l'intention de l'affronter. Mais il arriva avec un couteau aiguisé, prêt à te le planter dans le coeur. D'un réflexe, tu lui saisis le bras, le désarmas d'un coup puissant avant de complètement le neutraliser. C'était soit lui, soit toi. Pourtant, tu regrettes ton geste : il n'avait pas le droit de mourir. T'avais beau être violent et sadique, t'es pas un assassin. Tu as alors décidé de changer de nom, ne méritant plus celui de ton paternel et opta pour celui de ta mère : Miller.

Tu quittas la mafia pour rejoindre l'armée. Tu avais l'intention de changer les choses dans ta région et ce n'est pas en restant avec eux que tu y arriveras. Tu comptais améliorer les conditions de vie des vestriens, en l'honneur de ta mère et de tes origines. Tu cachas ta pourriture pour qu'on t'accepte en tant que Ceannasaí de Jàrnaxja. Ça n'a pas été bien difficile : tu as un charisme certain, tu es malin et stratège et on te connait pour ton talent au combat.

Tu fais la loi ici. Tu te bats plus pour les vestriens, ce qui te permet d'avoir le soutient d'une bonne partie de la population ainsi que de la mafia qui espère t'avoir toujours de leur côté. Mais cela a évidemment des conséquences car la famille impériale n'est pas vraiment en accord avec toi. Qu'importe, ils savent bien que c'est toi le plus fort ici et qu'ils ne pourront pas se passer de toi...

Particularités
Il garde toujours avec lui son sabre, même pour dormir
Il adore le chocolat
Il utilise très souvent son don pour torturer les autres
Il a tendance à dire très franchement ce qu'il pense, surtout si ça blesse l'autre personne
Il ne fait jamais son lit. Ça le stresse de voir une couverture bien mise.

Et toi, bibi, tu nous viens d'où comme ça?
Ex-Seirian qui débarque à nouveau tel un pot de colle parce qu'elle vous aime trop et que vous faites des forums qui la rende accro, et des prédéfinis toujours trop bien. Elle a pas pu résister et espère qu'elle fera de Scar ce que vous attendiez et que le titre vous fait pas trop peur (parce que j'avais pas trop d'idée sorry). keur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Ven 1 Avr - 20:01
Oh mon dieu SCAAAAR
Je t'aime tellement merci d'avoir pris ce prédéfini, si tu as besoin je suis là pour t'aiguiller pour X choses ! Encore merci et re-bienvenue chez nous
:glomp:
Revenir en haut Aller en bas
Sudri
avatar
Bénédiction : Heddwyn
Âge du personnage : 27 ans
Profession : Fleuriste
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Avr - 20:13
Hi hi merci ! Je ne manquerais pas de te mp pour des questions :p
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice de l'ombre
Y. Iøta Járnsaxja
Administratrice de l'ombre
avatar
Empress Bénédiction : Anima
Âge du personnage : 28
Profession : Ivoldur
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Avr - 20:27
BIENVENUUUU AMOUR GLOIRE ET BEAUTE.
Première présentation postée, ça mérite presque un trophée. ♥

Je suis heureuse de le voir pris, il est tellement beau. (et il a un grand avenir, c'est certain).
Des bisous ! Comme la dame aussi, hésite pas si tu as besoin (:


empress
yfir


DES ŒUVRES D'ART:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sudri
avatar
Bénédiction : Heddwyn
Âge du personnage : 27 ans
Profession : Fleuriste
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Avr - 21:01
Hé hé je l'attends :p

D'un côté Ookurikara ♥️

D'acodac, je sais à quelle porte frapper ! :=D:
Revenir en haut Aller en bas
Admininistratice ▬ Aosí
W. Enya Rhosyn
Admininistratice ▬ Aosí
avatar
Feat. Red - Transistor Bénédiction : Cerys
Âge du personnage : Dans la vingtaine avancée
Profession : Propriétaire d'un cabaret dans lequel elle chante avec son band
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Avr - 22:33
SEIRIAAAN ton retour me fait chaud au coeur je suis tellement heureuse de te revoir parmi nous <33<<3<3

Rebienvenue sur Verdandi et amuse-toi bien avec ce PV ! :wou:
Revenir en haut Aller en bas
Sudri
avatar
Bénédiction : Heddwyn
Âge du personnage : 27 ans
Profession : Fleuriste
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Avr - 23:29
Merci :3 hé hé j'espère bien m'amuser avec lui ! ♥

Et j'ai terminé... enfin je crois. Si y'a des erreurs contextuelles et si ça ne convient pas à l'image que vous aviez de Scar, n'hésitez pas à me le signaler, je ne serais pas vexée bien au contraire ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Dim 3 Avr - 12:53
VALIDATION ♥

Je suis séduite, vraiment. C'est tout à fait ce que j'imaginais, voir plus même ! Je suis carrément subjuguée, tout les rouages sont parfait ! On voit que le personnage en a bavé et pourtant, continue de vivre. Sans commenter le fait qu'il a eu du cul de pouvoir rentrer l'armée ! Ce personnage est vraiment important et je sens qu'il va faire parler de lui, je suis vraiment fière de trouver une personne qui pourra le manier à la perfection ! J'attends avec impatience les retrouvailles de ma petite pomme et du voyou (bon y a pas 36 femelles aux cheveux verts et yeux dorés huhu) Je te valide avec plaisir !!
jotém.



LIENS IMPORTANTS

www - listing des avatars
www - listing double-compte
www - fiche de relations
www - journal intime
www - demande de rp
www - créer votre catégorie
www - créer votre prédéfini
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chiot dans une poubelle : Gard
» Il trouve un bichon vivant dans la poubelle.....
» Coup de gueule-8 chiots trouvés dans une poubelle
» Stocker les graines dans une poubelle ?
» (Adoptée) URGENT!!!! Chiot x border trouvé dans une poubelle ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— V E R D A N D I :: Présentations-
© V E R D A N D I - 2016 ▬ TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE EST PROHIBÉE
À proposAnnexesNationsIntriguesAide et EntraideEntre Vous et Nous
Règlement
Contexte
Crédits
FAQ
Croyances et Légendes
Le continent de Midgard
Les dons et la magie
Les jeux de Midgard
Lexique
Technologies
Aosí
Boreas
Sudri
Nordri
Austri
Vestri
À venirLa proclame
Listing avatars
Listing dons
Entraide graphique
Questions et suggestions
Devenir partenaire
Prédéfinis
Contact administration