• Bienvenue sur le continent de Midgard et ses cinq grandes nations. Les deux nations mères : Aosí, la nation qui règne en maître sur toutes les autres, dirigée par un Chancelier, pro-technologie, puis Boreas, son ennemie numéro 1 qui lui est en tout point antithétique et prône la magie dans son absolu. Les trois nations inférieures : Nordri, qui prend - soumise - parti pour Aosí, dirigée par un conseil de Järls, Austri, neutre et sous le joug d'une famille Impériale proche de son peuple... SUITE?
  • 1
    6
    4
    2
    5


i'm the queen of your mind & your heart ... ♔ GALATEA
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
Lun 11 Jan - 21:52

galatea priam sorensen

23 ans
Féminin
priam
hetero
biljana
sudri
responsable élevage de bovins
C.C - code geass

caractère
◊ La phobie des kiwis. Oui, ces poils, ce jus dégueulasse et cette peau bizarre. Ça la révulse. Ne lui approchez jamais un kiwi... JAMAIS.

◊ Appelez là par son prénom entier et elle vous démonte vos globes oculaires à la petite cuillère.

◊ Elle rêve de grandeurs

Galatea est sournoise.
Galatea pose ses cartes.
Galatea est lasse.
Galatea veut tout.

Tout, si tout, qu'elle veut, espère, garde et agrippe de ses longs doigts fins l'insalubrité même de ce monde penché. Oh non, non, ne vous méprenez pas, c'est une compliqué et facile à la fois. Petite stratège bien que cela ne semble point en l'air. Elle ne désire pas le monde, elle désire que celui-ci se courbe face à son beau visage. Elle désire changer de vie la jolie Galatea. Mais elle est bloquée la petite, c'est si triste, si vain de se débattre dans ce bocal si grand, mais si restreint à la fois. Prête à vous mettre des bâtons dans les roues, sacré chipie. Cela lui a valu quelques menaces proférer au bout des lèvres contre sa personne. Mais c'est qu'elle est hardie la demoiselle. Être sûr de soi est un bon point, on avance, on court, on nage, on vole.

▬ "si on veut, on peut, c'est indéniable."

Galatea est casse-bonbon
Galatea se vexe.
Galatea rejette.
Galatea déchire mais aime.

On peut même détruire, en étant sûr de ce qu'on est, et ce qu'on dit. Et oui, la petite dame aux cheveux pomme peut détruire votre havre de paix au détriment du sien. Pure égoïste et elle assume, mais ne la voyez pas comme une méchante fille à qui on cri des insultes de mort. C'est aussi le genre de femme qui, par un non, cherchera encore et encore à prouver l'inverse. Très têtue la madame ! C'est pareil avec le sexe opposé avec qui elle aime jouer, une crasse et c'est la souffrance assurée. Portez-vous comme un charme avec elle, offrez-lui des choses, voilà la recette de la réussite. Mauvais souvenirs, mauvais vécu. Les hommes sont attirés par les conasses à ce qu'on dit. Bienvenue. De toute façon, elle aime se faire désirer, qu'on la convoite, qu'on lui fasse la cours, qu'on la mette sur un piédestal, c'est si plaisant, non ? Si gratifiant de se voir mener en haut d'une échelle. Au moins, cela prouve un certain amour. Elle refuse toutes avances, mais se laisse parfois guider par les tentations sportives des deux corps collés. Ça fait les jambes et la taille en plus.

▬ "Je te hanterai, jour, nuit jusqu'a l'insomnie, et plus encore."

Galatea et personne d'autre.
Galatea est rancunière.
Galatea à l'esprit vengeur.
Galatea fuit.

La douce, qui ne l'est pas vraiment, s'amuse à entortiller vos nerfs, vos yeux, votre tête. Juste pour jouer, par pur caprice. C'est aussi une fille possessive qui préfère qu'on l'aime, que ce soit elle et encore elle. Que l'attention soit portée sur sa grandeur inexistante pour d'autres. Elle aime être aimé, si elle aime en retour évidemment. C'est même le type de personne qui veut viser juste, comme il faut, et facilement. Vous ai-je déjà dit qu'elle aimait que tout soit comme se déroule dans ses plans ? Oui ? Non ? Maintenant, oui. Perfectionniste sur les bords quand ça l'intéresse, elle n'hésite pas à passer par le chemin le plus simple. Elle a horreur de gaspiller son temps et son énergie pour des foutaises, mais elle veut absolument que tout soit bien fait, c'est un peu contraire, je vous l'accorde. Gala' accompli même des choses qu'elle n'aime pas elle même si solution n'est pas. Enfin.. elle trouve toujours un bon terrain. Voyez un peu le métier qu'elle fait, bijoutière. Tout le monde aimerait le faire, mais non, Galatea trouve le moyen de se plaindre. Mais bon, elle gagne sa vie ainsi et cela lui permet de s'éloigner de certains qu'elle n'apprécie pas particulièrement. Mais au fond, cette nana est optimiste pour son propre dessein.

▬ "pousse cette chose non méritante loin de moi."




histoire
Galatea... ma chère petite Galatea, quand cesseras-tu de soupirer au comptoir de ton travail, sous le cliquetât de cette horloge vieille et grasse. Ta vision est brouillée par un rêve idyllique. Tu aimerai t'envoler dans les grandes villes, pas ici. Tu es née à Sudri sans avoir choisi, sans avoir pu "gouter" au plaisir des grands paradis. Tu penses alors à ces nations... tu les compares à la tienne et à ton boulot merdique. Pendant ce temps,toi, tu restes à "pourrir" ici sans autre forme de procès. Tu n'as pas été si tendre par le passé, peut-être es-tu puni en restant ici ? Tu as été si vilaine, si mauvaise, et tu le sais. Tu as tes raisons... oui... c'est ça.

Pourtant doté d'une famille aisée, celle-ci à préféré ne rien te léguer, te laisser te démerder toute seule. Merde, tu es fille unique pourtant, leur espoir de renouveau si tu copules pour avoir un gosse ! Aucune reconnaissance, rien. Tu es pourtant une femme intelligente, vicelarde, par tout les moyens tu te fais passer pour al gentille fille, dans le but de décrocher un quelconque héritage. Oui. Mais que s'est-il passé pour que tu sois traité de la sorte ? Pour ne pas être si bien aimé par tes parents ? Doucement, tu allais replonger dans ces souvenirs. Seul ton ami d'enfance, Emrys était là pour toi. Ton meilleur ami, faisant parti de la friend zone.

Durant ton enfance, on a beaucoup donner d'affection. Ce petit bébé faisait la joie de tous, en plus de ca, un joli bébé ! Une fierté rien que pour ta beauté déjà. En grandissant, tu te montres un peu plus violente, plus capricieuse. Et pour cause, trop dorloté à la naissance, trop de oui, trop d'amour. C'est ainsi, tu avais ça dans le sang. Tu as commencé à être violente, de plus en plus, à devenir exécrable, méchante et insultante ! Nombreuses fois où tes parents ont voulu te placer car tu étais infernal. Alors tu finissais par pleurer et crier que tu ne voulais pas partir. Tu es devenu ainsi car on t'as fait du mal, au final. Pendant tes études de petites, on te jalousais, on te trouvais trop hautaine pourtant tu n'était pas encore violente à ce moment. L'enfer c'est les autres. Les gens t'ont rendu ainsi, tu as compris qu'être trop bon, trop con c'était pas pour toi. Jusqu’à te jeter des pierres, on t'aimais de moins en moins car tu te refermais telle une coquille aux autres, devant plus ignoble pour te protéger. Juste par jalousie, c'est moches les gosses.

Parlons de ton premier amour, 15 ans.
Oui bien jeune et pourtant tu fais parti de ce genre de nana qui cherche la perfection dès le premier coup, tu avais des étoiles et des paillettes dans les yeux. Un peu trop. Votre histoire a duré 7 mois. Mais le jeune homme d'un an de plus a commis l'irréparable contre toi. Il avait été voir ailleurs. Dans le cœur d'une jeune adolescente, c'est très frustrant, trop. Alors, petite Galatea, tu es devenu une machine de guerre. L'esprit vengeur allait t'avoir à son coude, tu allais lui rendre la pareille fois 100. Non, pourquoi s'abaisser à faire la même chose ? Tu es plus maline. Rongée par le remord, la haine et la pitié tu fais de sa vie un enfer. Les gens ? Tu en avais à la pelle dans ta poche. Sa vie était bousillée, il était humilié. Passé de mec populaire à l'école à souffre-douleur. Ne jamais contrarié petite pomme. Tu te délectais de son visage empli de solitude. Tu était devenu la reine de ton propre collège. Aimé, mais aussi détesté. On oublie jamais son première amour, pas vrai ? Quelle satisfaction. Tu décides de ne plus jamais tombé amoureuse. Mais tu ne pouvais t'en plaindre qu'à une personne. Certes, assez collante mais qui t'écoutait, cet ami, ton "chien". Em', que c'est triste. Tu n'as jamais daigné remarquer ou relever ses sentiments pour toi. Il était un ami d'enfance. Précieux sans que tu veuilles lui avouer. Non, il n'y avait pas d'amour. Mais plus tard, il sera peut-être attirant. Mais pour l'heure, il t'écoute, ne bronche pas et critique la personne non-désiré avec toi. Tu t'en plaignais souvent puisque tu ne pouvais le faire avec personne. Et de toute façon... quand rien ne te plaisait tu pétais des crises. Cassant la vaisselle par terre, poussant les autres, lançant des fourchettes. Tu étais menaçante. Si menaçante, que tu en étais drôlement fière.

A 21 ans, tu quittes le nid familial, bien trop en braise selon ton avis, explosif. Étrangement, tu avais trouvé un autre bel homme. Pendant les longues années ayant suivit ton premier amour, tu enchaines les coup d'un soir, mais là tu sembles connaitre un nouvel amour. L'homme avec qui tu voulais finir. Oui, naïve. Tu allais te prendre une autre claque. Pourtant Emrys ne sentait pas ce gars, pas manqué. Tu n'as jamais compris sa façon de réagir, ce jour-là. Mais tu es partis tout de même; abandonnant tout pour écouter ton cœur. Les jours furent paisible. L'amour est formidable quand celui-ci est bon avec vous. Entamant un job sur les bijoux que tu n'as jamais, particulièrement, aimé. En fait, tu faisais aussi une fixette sur ceux-là, pourquoi ils sont la devant toi alors que tu pourrais les avoir sur toi. C'était aussi une excuse, une porte de sortie pour s'éloigner de cette famille ingrate. Tes parents t'avaient retenu, défendu de faire ceci. Mais tu leur tenais tête, de ta voix et ton regard perçant. Tu aurais pu empoisonner quiconque se mettant en travers de vous. Il te laisse partir, tu allais t'en mordre les doigts. Mais on dirait que papa&maman eurent raison, ainsi que Emrys, ils avaient tous vu juste. Cet homme qu'elle avait aimé, l'avait dupé, trompé. Deuxième défaite amoureuse. Comment avait-il oser, lui faire ça... à elle ?! Il allait le regretter. Le cogner de ses poings serait trop facile et peu assez douloureux. Bien peu que ce que tu avais ressentie. C'est à ce moment-là que ton cœur se noirci davantage. Cette fille avec qui il t'as trompé s'enfonce dans les limbes de son obscurité. Tu avais mûri de cette expérience, une nouvelle fois. Tu voulais qu'il souffre, oui. Et cette trainée, tu la chopperas un jour. Une fois n'est pas coutume, tu entame une série de vengeance, pour, les plonger dans le mal tout les deux. Tu en était revenu plus forte. C'était décidé, l'amour c'est de la merde.

Tu reviens à ton chez toi, trainant des pieds et encore un peu sonné après tout ce travail de "je gâche ta vue car t'as gâcher la mienne". Le plus dur, c'était de regagner la confiance et l'amitié de Em, mais tu es si forte et si charismatique, que c'était tout bon. Oui, ton meilleur ami est le seul envers qui tu n'a jamais utilisé tes pouvoirs, jamais manipulé.


magnétisme sentimantal
CERYS - Elle attire tel un aimant les émotions/sentiments des gens. Soit elle peut repousser une personne de façon à ce qu'elle n'ai aucune envie de voir Galatea, soit pousser la personne à vouloir parler, voir ou entendre Galatea. Un système d'attraction ni plus ni moins. Bien que ce soit un pouvoir n'ayant aucun impact offensif, il peut être son contraire. Permettre donc à petite pomme de se "protéger" en manipulant les envies de sa cible.
bon tu viens d'où bb chat ?

Yo c'est Anarciss, une adminette du staff (wsh) ! Bientot 21 ans et Gendgarme dans la vraie vie, j'aime le rp, j'aime le manga, j'aime verdandi. Si soucis avec les fiches, mp moi je suis celle qui les a coder avec sans mal. (part les deux modèles simplifié de présentation).
Pis sinon bah je suis le genre de nana qui aime abréger ces phrases hein... je suis pas kikoo, juste flemmarde !
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Queen Mary 2
» Justicia brandegeana 'Yellow Queen'
» QUEEN SPLASH, jument, 8 ans, baie sabino, 1m45
» Ma Merveilleuse QUEEN PUCK !!!!!!!!!!!!!!!!!
» je suis fan de queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— V E R D A N D I :: Présentations-
© V E R D A N D I - 2016 ▬ TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE EST PROHIBÉE
À proposAnnexesNationsIntriguesAide et EntraideEntre Vous et Nous
Règlement
Contexte
Crédits
FAQ
Croyances et Légendes
Le continent de Midgard
Les dons et la magie
Les jeux de Midgard
Lexique
Technologies
Aosí
Boreas
Sudri
Nordri
Austri
Vestri
À venirLa proclame
Listing avatars
Listing dons
Entraide graphique
Questions et suggestions
Devenir partenaire
Prédéfinis
Contact administration