• Bienvenue sur le continent de Midgard et ses cinq grandes nations. Les deux nations mères : Aosí, la nation qui règne en maître sur toutes les autres, dirigée par un Chancelier, pro-technologie, puis Boreas, son ennemie numéro 1 qui lui est en tout point antithétique et prône la magie dans son absolu. Les trois nations inférieures : Nordri, qui prend - soumise - parti pour Aosí, dirigée par un conseil de Järls, Austri, neutre et sous le joug d'une famille Impériale proche de son peuple... SUITE?
  • 1
    6
    4
    2
    5


Le jeu des nobles [PV Enya]
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sergent
avatar
Bénédiction : Heddwyn
Âge du personnage : 28 ans
Profession : Sergent
Orientation sexuelle : Qu'importe
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Sep - 2:41
Un sourire bienveillant et aimable sur les lèvres, Feenat glissait ses doigts vers son verre afin de le porter à ses lèvres tout en écoutant Artemia raconter les derniers ragots chez sa famille. Apparemment, son frère avait trouvé une prétendante, d'aussi bonne famille que lui, et les fiançailles promettaient d'être grandiose. Le sergent pris quelques secondes pour ressasser ses propres fiançailles, perdant le file de la conversation pendant quelques instants. Ses parents avaient débroussés une fortune pour faire une fête convenable et la crème de la crème d'Aosi avait été conviée à la fête. Cela s'était déroulé dans la demeure des Rivoal, parfaite en tout point, et qui rayonnait presque pour cet événement. La brune s'était tellement ennuyée ce jour là qu'elle pourrait en bailler rien qu'en y repensant. Des discutions qui n'en finissaient pas sur de simples banalités, des éloges faites à propos de leur nouveau couple ou même sur la qualité de la réception, des présents, des danses monotones et bien d'autres. Mais elle s'y était pliée, comme beaucoup d'autres choses, gardant en tête son objectif à long terme. Et voilà qu'elle se retrouvait à une soirée mondaine dans le cabaret le plus réputé d'Annwn, ou plutôt d'Aosi, à dîner avec les personnes les plus influentes de la ville en compagnie de son mari, Osvan, sans qui tout cela n'aurait pas été possible. Sans doute devrait-elle se sentir reconnaissante mais non, ce n'était qu'un pion comme un autre, un ignorant. Elle se montrait simplement reconnaissante, parfois.

Autour d'elle, il y avait d'autres tables ou d'autres nobles discutaient, buvaient, mangeaient à leur guise, tous ayant un faux sourire aux lèvres. Celui qui disait que l'on était bien élevé malgré l'ennui évidemment de tout cela. Celui dont plus personne ne faisait attention, sauf Feenat. Les beaux habits et les bijoux hors de prix emplissaient la pièce, en même temps que les gloussements timides de mesdames et des remarques rauques de messieurs. Le parfait endroit pour se faire des relations, ce que la jeune femme avait prévu depuis le départ. Elle n'était pas là pour profiter du bel accueil que leur offrait l'enseigne, des danseuses ni même des plats qui étaient excellents, non, elle était ici pour se faire remarquer. Pour lustrer les bonnes bottes qui lui feraient gravir les échelons. Si ses informations étaient justes, Clymene Abélie, le général de Falias, était présente à cette petite réception. En soi, c'était une de ses supérieures mais elle ne l'avait que très rarement vu, recevant plutôt ses ordres directement du lieutenant de Falias. Ce soir, c'était l'occasion pour la rencontrer, échanger quelques mots, obtenir ses faveurs, et espérer une promotion par la suite. Elle se doutait que cette dernière n'allait pas tarder à arriver, que ce n'était qu'une question de temps vu son statut social actuel, mais elle voulait tout de même essayer d’accélérer le processus. Inutile de tourner autour du pot, d'autant plus qu'elle se sentait prête à assumer de nouvelles responsabilités. Elle était faite pour ça.

En cette belle soirée, elle abordait une de ses plus belles tenues : une longue robe qui tombait en cascade jusqu'à ses pieds, de couleur bordeaux, s'accordant parfaitement à son teint et laissant ses bras nus, dévoilant ainsi ses tatouages. Un peu de maquillage et le tour était joué : elle était belle, aux yeux de n'importe qui dans cette salle. C'était aussi un des buts de la soirée, de se montrer dans son plus bel accoutrement, de montrer ses plus beaux bijoux afin d'en faire jalouser certains. Cela permettait de dire qui était celui qui était le plus puissant, qui avait le plus d'influence. Le petit jeu des nobles. Fouillant la pièce de son regard vert, elle tenta de repérer sa cible parmi la foule mais elle ne la trouva pas. Sans doute était-elle plus éloignée, à une autre table à plusieurs mètre d'ici. Qu'importe, elle finirait par la trouver. Bientôt elle allait se lever pour serrer quelques poignées de main, échanger quelques mots avec les autres personnes présentes dans le cabaret alors elle aurait toute l'occasion nécessaire pour s'occuper de son affaire. Ainsi, elle décida de se focaliser de nouveau sur la conversation qui faisait le tour à sa table et qui, visiblement, mettait en joie son mari. Il avait toujours eu un sacré sens de l'humour, encore plus lorsqu'il avait bu plusieurs verres. Un sourire bien placé, un petit rire suivit d'un clin d’œil à l'auteur de la blague et le tour était joué.

« - Oh Wynne, vous voilà ! lança soudainement Osvan, à présent calmé de son hilarité. Nous passons une excellente soirée, c'est un véritable plaisir d'être ici. Je tenais à vous remercier personnellement pour tous les efforts que vous avez fait. »

Il s'adressait à la propriétaire des lieux. Feenat ne lui avait jamais parlé puisque c'était la première fois qu'elle mettait les pieds ici. Elles avaient simplement échangé quelques banalités à son arrivée, quelques heures plus tôt, rien de notable en somme.

« - Que diriez-vous de vous asseoir un peu à notre table ? Seamus ne s'arrête plus avec ses anecdotes, vous devriez l'entendre, c'est absolument hilarant. »

Tellement hilarant qu'il essuya avec grâce une larme qui s'était échappé de son œil gauche pendant qu'il riait à n'en plus finir. Comme toute bonne épouse, le sergent l'observa faire avec un sourire avant de revenir sur la femme à la chevelure flamboyante, se demandant si elle allait accepter de passer un peu de temps en leur compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Admininistratice ▬ Aosí
W. Enya Rhosyn
Admininistratice ▬ Aosí
avatar
Feat. Red - Transistor Bénédiction : Cerys
Âge du personnage : Dans la vingtaine avancée
Profession : Propriétaire d'un cabaret dans lequel elle chante avec son band
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Sep - 21:45
Le Jeu des Nobles
« Invited by naughty Titans in their inhumane museum; »

Sur la scène se prépare un nouveau spectacle alors que, dans sa robe blanche aux accents champagne, Wynne, la propriétaire des lieux, un verre à la main, serpente entre les tables, son esprit analytique sondant les émotions de surface des clients, un sourire charmant aux lèvres alors que derrière se cache un profond déplaisir. Certes, celui-ci se voulait passager et elle ne pouvait pas le laisser envenimer cette soirée encore jeune, bien qu’elle n’était pas la seule à gérer l’établissement ce soir : Eileen, son bras droit, était présentement au bar, un air joueur au visage, ses cheveux si bien placés devant son épaule, discutant avec des clients réguliers ayant grandement apprécié son spectacle d’hier. Toutes deux, bien qu’elles le fassent d’une manière différente et pour différentes raisons, cherchaient en leurs clients des informations croustillantes à se mettre sous la dent, quelque chose qui allait plaire, ou même déplaire, et dont on parlerait pendant des jours à venir.

Plusieurs personnes d’intérêt étaient rentrées à l’Amaranthine en cette belle soirée et elle comptait bien trouver ne serait-ce qu’un individu qui pourrait lui donner quelque chose sur lequel elle pourrait faire un rapport; elle devait montrer que sa position était encore utile, et bien qu’elle ait donné des résultats plus que satisfaisants au cours des dernières années, elle n’hésitait pas à en faire plus afin de ne jamais déplaire.

C’est alors qu’elle s’avançait vers les tables rondes qu’une voix l’interpela : un homme avec un ton joyeux et encore hilare. Osvan, bien sûr. Elle lui avait très brièvement parlé au début de la soirée.

Son attention maintenant piquée, la femme se retournait, offrant son plus beau sourire à celui qui lui avait adressé la parole.

Mais oh, bien qu’Osvan était de bonne compagnie et que ses informations s’avéraient à être extrêmement pertinentes, cette fois, l’attention de la propriétaire se trouvait ailleurs. Plus précisément sur sa femme, qui, alors qu’Enya replaçait subtilement une boucle derrière son épaule, sentant l’intérêt de celle-ci dans son regard bleuté alors qu’il se posait sur elle.

Elle semblait tout à fait à sa place à l’Amaranthine : sa robe était sublime, sa bijouterie subtile, mais efficace, ses cheveux chocolat coiffés pour les mettre en valeur et son maquillage faisant ressortir avec brio son regard perçant. Feenat Rivoal, sergente à Murias. Elle était mariée à Osvan depuis seulement un moment : son mari étant un client régulier, elle avait souvent entendu parler de cette sergente dont il aurait la main, une alliance qui lui semblait parfaite, tous deux de bonne famille.

Quelque chose, cependant, l’apportait ici, quelque chose de bien plus profond qu’une simple sortie avec son mari. Une certaine saveur d’ambition se mêlait à ses pensées, une qu’elle ne pouvait pas, pour le moment, déceler à la perfection. Comme tout bon noble, cependant, cette ambition était probablement liée à son prestige, à cette course omniprésente d’être la meilleure famille, d’être la plus noble des familles, celle qui se ferait remarquer par la Chancellerie.

Certes, les deux femmes s’étaient échangé quelques plaisanteries au début de la soirée, mais l’attention de l’espionne s’était dirigée ailleurs : un couple qui était rentré un peu plus tôt, et qui, maintenant, était parti, semblait détenir des rumeurs en ce qui concernait un scandale qui s’était produit dans la Matrice, quelques semaines plus tôt. Les informations et les rumeurs données, cependant, avaient été décevantes, et laissaient donc la chanteuse agacée, contrainte de trouver ses informations ailleurs; le supposé « bris » dans la structure même de la Matrice n’était qu’une farce et le cryptage du blogue beaucoup trop sécuritaire pour qu’il soit piraté d’une manière aussi vaine, surtout par un gérant d’une compagnie d’agriculture.

▬ Osvan! Rien ne me réchauffe autant le cœur de vous voir vous amuser à ce point dans mon cabaret. Vos mots me touchent profondément; sincèrement. Avec tout le travail que j’ai mis dans l’Amaranthine, de voir ceux-ci porter ses fruits me laisse tout simplement sans voix.

Un rire mielleux, subtil, s’échappe de sa gorge à ce jeu de mots habilement placé alors qu’elle contourne la table, s’assoyant sur une des chaises libres.

▬ Ces anecdotes doivent être absolument sublimes, à voir votre réaction! Il me ferait un plaisir de m’assoir avec vous. J’ai besoin d’un petit remontant après avoir entendu ce que j’ai entendu…

Et, bien évidemment, en bonne Aosíenne, la propriétaire de l’Amaranthine se penche, balayant du regard ceux qui sont attablés, son ton devenant plus doux alors qu’elle déclarait ces paroles offusquées :

▬ Un bris dans la Matrice, vous vous en rendez compte? Supposément que des informations à propos de l’identité de Bluewing seraient sorties. Ce sont des sottises; si seulement ça pouvait être vrai!

Et sur ces mots, elle se retourne vers Feenat, un sourire complice aux lèvres.

▬ Ça vous donnerait vachement moins de fil à retordre! Surtout après ce qui s’est passé dans le dernier mois…

Creusons plus loin dans ce personnage élusif qu’est la femme d’un de ses clients réputés. Ce serait un tel drame de ne pas la connaitre comme elle connaissait les autres, après tout…
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ENYA Am Staff 7 mois dans le 13
» Enya
» les quatre compagnons de Enya
» ENYA femelle 3 ans 1/2 basenji (dep78) HERMERAY
» terrasse d'Enya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— V E R D A N D I :: Annwn :: L'Amaranthine-
© V E R D A N D I - 2016 ▬ TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE EST PROHIBÉE
À proposAnnexesNationsIntriguesAide et EntraideEntre Vous et Nous
Règlement
Contexte
Crédits
FAQ
Croyances et Légendes
Le continent de Midgard
Les dons et la magie
Les jeux de Midgard
Lexique
Technologies
Aosí
Boreas
Sudri
Nordri
Austri
Vestri
À venirLa proclame
Listing avatars
Listing dons
Entraide graphique
Questions et suggestions
Devenir partenaire
Prédéfinis
Contact administration