• Bienvenue sur le continent de Midgard et ses cinq grandes nations. Les deux nations mères : Aosí, la nation qui règne en maître sur toutes les autres, dirigée par un Chancelier, pro-technologie, puis Boreas, son ennemie numéro 1 qui lui est en tout point antithétique et prône la magie dans son absolu. Les trois nations inférieures : Nordri, qui prend - soumise - parti pour Aosí, dirigée par un conseil de Järls, Austri, neutre et sous le joug d'une famille Impériale proche de son peuple... SUITE?
  • 1
    6
    4
    2
    5


May I borrow your head for the evening?
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admininistratice ▬ Aosí
W. Enya Rhosyn
Admininistratice ▬ Aosí
Feat. Red - Transistor Bénédiction : Cerys
Âge du personnage : Dans la vingtaine avancée
Profession : Propriétaire d'un cabaret dans lequel elle chante avec son band
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Sep - 22:36
May I borrow your head for the evening?
« Unsolved Ideas of a Distorted Guest; »

La visite de diplomates dans la contrée Immaculée est toujours sujette à  une grande animosité de la part des deux clans. Un diplomate ne peut jamais venir seul : l'idée en elle-même est saugrenue tant la grande haine est encore facilement ressentie. Les Ulfsarks parcourant la contrée, voyant un quelconque convoi Aosíen traverser leurs terres, pourraient facilement se retourner et attaquer. Bien sûr, ce n'est pas l'acte le plus intelligent, puisque de faire une telle chose serait considérée comme un acte de guerre, mais tant de rage a été emmagasinée au cours des années qu'il est possible de considérer une telle issue malgré tout. Ainsi, chaque visite de diplomate Aosíen, quel qu'il soit, est dûment préparée : le convoi doit être jugé sécuritaire et confortable, le conducteur doit être armé et le diplomate doit être accompagné d'au moins deux gardes de l'armée sachant se débrouiller autant avec des armes qu'au corps-à-corps.

Évidemment, depuis le début de la prise de pouvoir de Nordri, des rencontres diplomatiques s'étaient faites au cours des années, au grand déplaisir de la Grande Järl et du peuple Nordrien. Lesdites rencontres furent jugées plus violentes au cours des dernières années avant la Grande Déflagration, mais étaient rapidement devenues moins agressives au cours des dernières années : les Nordriens devaient déjà se considérer heureux qu'Aosí n'intervienne pas avec plus d'ardeur dans leurs affaires internes, après leur acte d'insubordination.

Ils se tenaient calmes dorénavant. C'était déjà mieux pour eux.

La libération de celle qu'ils surnommaient Dragon, cependant, pourrait s'avérer à être un problème. Qui sait ce que cette terrible force de la Nature pourrait enclencher contre Aosí? Un nouveau coup et quelques complices pourraient facilement poser problème. Il fallait donc faire en sorte de retirer le plus d'informations possibles : voilà pourquoi c'était elle qui avait été envoyée en tant que diplomate et que ce serait elle qui gérerait la situation pour les missions à venir. Sa mission était de s'enquérir non seulement sur comment la nation évoluait sous le joug du Chancelier et de donner des pistes d'évolution diverses, mais aussi de dénicher n'importe quelle information concernant l'ex-leader de la Résistance nordrienne afin qu'elle soit neutralisée le plus rapidement possible.

Sous sa couverture de diplomate, l'écarlate de sa chevelure est teinte d'une couleur chocolat, sa peau moins pâle qu'elle l'était habituellement, ses yeux cyans arborant une teinte plus verdoyante. Habillée d'une robe simple et d'un veston, le but était de paraître imposante sans l'être pour autant, de paraître intimidante par la simplicité de ses habits.

Ils étaient arrivés à Kalevala dans la journée et avaient pris le temps de manger avant de se rendre à Sessrúmnir, où attendait la Grande Järl, avec qui elle devait s'entretenir.  Enya avait laissé l'Amaranthine dans les mains d'Eileen, sachant que sa gérante serait en mesure de s'occuper du cabaret sans elle et qu'elle ne poserait pas de questions quant à l'endroit où elle serait pour les prochains jours.

L'espionne entre dans le grand bâtiment, ses yeux sondant avec expertise les gardes, les travailleurs. Une expression neutre transparaît sur son visage alors que les gardes Aosíens avancent à ses côtés. Plus loin, une silhouette encapuchonnée l'épie avec une curiosité dissimulée. Elle peut ressentir son intérêt malgré la distance, mais surtout la rage qui émane d'elle et des autres autour.

Son regard croise enfin celui d'Anja. Un sourire faux, poli, s'étire sur ses lèvres alors qu'elle lui tire une simple révérence.

▬ Dame Lindhölm. Mon nom est Dáiríne Lynch. Je suis la remplaçante de Killough, l'ancien diplomate avec qui vous avez l'habitude de vous entretenir.
Revenir en haut Aller en bas
Grande Järl
Anja K. Lindholm
Grande Järl
Bénédiction : Echo
Âge du personnage : dans la soixantaine
Profession : Grand Järl
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Sep - 18:19
mon avatarAnjamon avatarEnya

May I borrow your head for the evening ?

feat. Enya

Anja regardait à travers la vitre de son bureau, surplombant la ville qui s'étendait à ses pieds. Sa posture est droite et fière, jamais courbée par le temps qui passe. Ses mains sont croisées derrière son dos, donnant une impression de sérénité et de calme infaillible. Le silence règne dans la pièce. Son souffle régulier se fait inaudible dans cette salle à la décoration simple et en même temps luxueuse par les matériaux des meubles, fabriqués par les meilleurs ébénistes de la nation. La température dans la pièce est froide pour quelqu'un cherchant à se réchauffer : la cheminée est vide de feu. Mais c'est le choix de la dame qui y réside : elle se plait dans les basses températures. Cela lui permet aussi de moins se fatiguer à conserver sa peau de glace.

Un poing toque contre à la porte et la sort de ses pensées.

Entrez !

Elle se tourne et accueille d'un hochement de tête le garde qui lui annonce que le convoi aosien est arrivé. Sans perdre de temps, la Grande Järl sort pour le suivre. Elle attendait ces personnes là depuis un moment...

La venue de diplomates aosien est quelque chose de régulier. Pourtant, leur venue n'est pas la bienvenue et il faut toujours préparé minutieusement ces rencontres. La dirigeante de Nordri sait parfaitement se montrer polie et courtoise avec ces individus là, mais ce n'est pas le cas de tout les nordrien : beaucoup leur lance des regardes haineux et ne veulent pas discuter avec eux. C'est donc son rôle de faire le lien entre Aosi et Nordri, afin que tout se passe pour le mieux.

Quand elle voit la tignasse rouge de la jeune aosienne, Anja parait quelque peu surprise de voir cette inconnue. Mais elle a rapidement l'explication. Alors elle sourit, un sourire léger, juste esquissé par marque de politesse.

Soyez la bienvenue à Nordri ! J'espère que votre voyage s'est bien déroulé.

La Grande Järl se tourne en direction de la jeune femme qui épiait la scène. Elle lui lance un sourire serein et hoche la tête, montrant que tout était bon et qu'elle n'avait pas à s'en faire. Elle a suffisamment l'habitude de traiter avec Aosi.

Veuillez me suivre jusqu'à mon bureau je vous prie, nous serons installées plus confortablement ainsi.

Elle invite l'aosienne à la suivre et monte les marches qu'elle venait de descendre.

Arrivée en face de la porte en bois massif, elle fait signe à ses hommes de rester en dehors et demande à la rousse de faire de même. C'est une conversation entre elles, en face à face, seulement. C'est ainsi que ça s'est toujours fait.

Une fois seules, Anja propose à son invité de prendre place dans l'un des fauteuils du salon aménagé dans le bureau, qui fait face à la cheminée dans laquelle un feu trônait. Un assistant avait du le faire avant que l'aosienne n'arrive. On n'accueille pas ses invités dans une chambre froide ! Il a également préparé du thé et le service est déjà tout prêt.

Voulez-vous un peu de thé ? C'est le meilleur de la région. Il vous réchauffera : il ne fait pas bien chaud en cette saison.

Une fois le service fait, elle prend une tasse qu'elle s'est préparée et prend place également dans un fauteuil, le plus éloigné du foyer de chaleur.

Bien, nous pouvons donc passer aux choses sérieuses.

Un sourire énigmatique se dessine sur ses lèvres bleutées.
©linus pour Epicode


Watch your thoughts, for they become words. Watch your words, for they become actions. Watch your actions, for they become habits. Watch your habits, for they become your character. And watch your character, for it becomes your destiny. What we think, we become • Iron Lady


Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aulonocara sp. chitende yellow head " Nkhata Bay
» Enfin mes petits geophagus sp Tapajos orange head
» Geophagus red-head
» geophagus sp Tapajos orange head
» géophagus red head

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— V E R D A N D I :: Fimbulvetr :: Kalevala-
© V E R D A N D I - 2016 ▬ TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE EST PROHIBÉE
À proposAnnexesNationsIntriguesAide et EntraideEntre Vous et Nous
Règlement
Contexte
Crédits
FAQ
Croyances et Légendes
Le continent de Midgard
Les dons et la magie
Les jeux de Midgard
Lexique
Technologies
Aosí
Boreas
Sudri
Nordri
Austri
Vestri
À venirLa proclame
Listing avatars
Listing dons
Entraide graphique
Questions et suggestions
Devenir partenaire
Prédéfinis
Contact administration