• Bienvenue sur le continent de Midgard et ses cinq grandes nations. Les deux nations mères : Aosí, la nation qui règne en maître sur toutes les autres, dirigée par un Chancelier, pro-technologie, puis Boreas, son ennemie numéro 1 qui lui est en tout point antithétique et prône la magie dans son absolu. Les trois nations inférieures : Nordri, qui prend - soumise - parti pour Aosí, dirigée par un conseil de Järls, Austri, neutre et sous le joug d'une famille Impériale proche de son peuple... SUITE?
  • 1
    6
    4
    2
    5


L'apogée d'un Anzor ∞ [Résolue]
Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar
Dim 1 Mai - 9:25



∞ Rhâ ∞
Micili Garhamenom

feat. Alexius Titus ∞ Magi

Scénario Inventé




∞ Anzor ∞
Nom Prénom:
Rhâ Micili Garhamenom
Pouvoir:
Bénédiction d'Anima,  don de modification de l'âge
Âge:
50 ans contrairement aux apparences, ses airs juvéniles d'un adolescent de 15 ans ne sont que dues à son pouvoir  
Orientation Sexuelle:
Bisexuel, bien qu'il ne succombe plus facilement aux charmes et attraits masculins
Profession:
Roi de Boreas,  successeur de Lugh Chantrea
. . . . . . . . . . . . . . . . .

∞ TheOddOne ? ∞
Débutant dans le RP, alors ne me flagellez pas svp. merci :witi:

Crédits : Tumblr // Rebloggy (atsush-i)

Life starts here
Retracer l'histoire d'un Roi ayant eu une vie aussi tumultueuse n'est pas d'une mince à faire, en effet son vécu est très propre à lui même. Voici le destin d'un simple habitant de la populace qui changea du tout au tout, du jour au lendemain.

I. Genesis of a Destiny
. . . . . . . . . . . . . . . . .

Un immense vide qui transperce ses entrailles jusqu'au plus profond de son être. Un manque qui ne pu résorber avec le temps ou encore la présence de sa soeur. En effet cet orphelin, errant de ruelles en ruelles en compagnie de sa soeur subit la souffrance tous les jours. Faim, soif, froid. Tout ceci n'est qu'une once de ce que doivent vivre les pauvres orphelins abandonnés à leur sort dans les rues. Il n'est de trop bon commencement pour débuter sa vie. Il reste cependant un paramètre à prendre en compte, le fait qu'il doive prendre soin de sa petite soeur Mirsilde. Elle représentait toute sa vie, il s'en occupait telle quelque chose de précieux, prêt même à y risquer sa vie afin de la protéger. Leur vie était très rudimentaire et rude. La nourriture et l'eau potable se faisait très rare pour ces âmes en peine en pleine errance. Cependant il ne se résignait pas à voler tel un mécréant, car ce n'était pas dans sa nature du tout d'être malhonnête envers son prochain ou qui que ce soit. Mendiant auprès des passants, des marchands et autres établissement étant sujet à restaurer ses clients, il se voyait de temps en temps, lui se sa soeur, offrir une miche de pain, et un peu d'eau arracher du bout des doigts des gens. La pitié que pouvait aspirer ses innocents n'était rien comparé à la solitude qui pouvait les accabler. Qu'est ce qu'un orphelin de plus ou de moins dans les rues, parmi les innombrables déjà présents. Les habitants avaient pris pour habitude de les éviter du regard, ayant crainte de se laisser attendrir par des regards si purs et immaculés que les esprits eux-mêmes en verseraient une larme. Aucune compassion n'était à espérer de qui que ce soit, une vie misérable se profilait à l'horizon, pour Rhâ, et Mirsilde. Une once de bonheur parcourait tout de même régulièrement les frêles visages de ce duo inséparable. Sous-forme de sourire qui s'esquissait de temps à autre, lorsqu'ils avaient l'occasion de penser tout les deux, qu'ils avaient tout de même de la chance de s'avoir l'un l'autre. Se sentant très proches et soudés, ils bravaient chaque jours les périples que leur réservait cette vie qui était la leur.
Les échos dans la ville allaient de bon train, apparemment, le Roi aurait prévu de rendre visite en personne à la basse population, la plus pauvre. Cette nouvelle surexcitait la plupart des habitaient dans les rues, qui grouillaient soudainement de vie. Le flux continue de personnes se hâtant de préparer l'arrivée du Roi convenablement n'en était pas moins intense au fil des minutes, des heures. Peut-être trop jeunes pour comprendre, ou seulement par manque d'intérêt pour l'évènement qui prenait forme sous leur regard sceptique. Ce spectacle les rendaient perplexe vis-à-vis de cette venue, Rhâ se demandait surtout s'il s'agissait bien de la vérité, aussi méfiant soit-il des dires des autre personnes qui la plupart du temps n'étaient que mensonges et calomnies.
Des cries se faisaient entendre à des lieux d'ici, une foule acclamante au loin semblait rendre hommage à une personne en particulier. Rien de menaçant ne semblait s'échapper de ce rassemblement, c'est du moins le pressentiment qu'avait eu Rhâ. Plus le bruit se rapprochait, plus l'écho des pas de la foule était perceptible. Son tympan se pliait sous le vibrations des cries de la foule, mais cela n'était pas douloureux, au contraire cette assemblée de personne lui était très agréable. Et cela faisait bien longtemps que quelque chose ne lui avait pas paru aussi agréable.
À quelques mètres d'eux, l'amas de personnes qui s'était entassé en plein milieu de la rue s'écartait petit à petit. Comme un oiseau en plein vol fendant l'air ne laissant que place à un grand sentiment de plénitude. Un grand homme, l'allure très classieuse, de beaux vêtements, ainsi qu'une prestance sans pareil dans tout le Royaume. Nul doute ne se faisait quant au statu que pouvait occuper la personne se trouvant en face de ces misérables enfants. Un doux regard se posait délicatement sur le visage de ces deux anges déchus tombés du ciel dans les bas fond de la cité. L'attendrissement qui toucha à cet instant le coeur de Lugh Chantrea est encore à présent inexpliqué mais cela arrivé. Le roi, s'avança doucement vers les jeunes enfants, et c'est avec toute l'audace dont pouvait faire preuve Rhâ, qu'il ne lâcha pas d'une seule seconde son regard. Les yeux dans les yeux, qui n'est non seulement une marque de respect, mais qui au-delà de toute convenance sociale transperça son être. Tous deux chamboulés dans leur être il restaient sans dire un mot, pendant de longues secondes. Cela paraissait une éternité pour Rhâ et le Roi, un courant était passé entre cet orphelin et ce Lugh. Mais en vérité cela fut bref, comme si sans même avoir besoin de communiquer, ils s'étaient déjà dit tout ce qu'ils avaient à se dire. Leur échange fut bref, sans aucune nécessité de discuter pendant des décennies, le Roi Lugh Chantrea, prit la décision de les amener au château avec eux, cela ne fut même pas une proposition mais bel et bien quasiment imposé. Se faisant comme un devoir d'aider ces braves enfants.


II. Destiny starts here
. . . . . . . . . . . . . . . . .

Les semaines passèrent, après que Lugh Chantrea accueilli ces pauvres orphelins des rues qui maintenant, avaient acquis leur propre identité, et place dans la société. Rhâ et Mirsilde, tous deux étaient assignés en tant que servant dans la tour du roi. Ménage, cuisine, leurs occupations étaient diverses et variées, des choses qu'ils n'avaient encore jamais connu jusqu'à présent. Le luxe et le confort semblait vraiment les émerveiller chaque instant qu'ils passaient à admirer les belles parures de lit, broderies, ou même vêtements que pouvaient vêtir le roi et ses proches. Aussi fastidieuses soient-elles ils exécutaient leur tâche avec enthousiasme et intérêt. Cela ne les passionnaient pas plus que ça, mais ils tenait à remercier leur sauveur comme il se devait, et faire honneur à la décision que leur dirigeant avait prit, en les accueillant. Bien qu'il ne puisse pas avoir d'enfant, Lugh eu finalement ce qu'il voulait, peut être pas de la manière dont il pouvait l'entendre quand il a commencé à y songer, mais des enfants toute de même. Des appartements spéciaux leurs étaient réservés malgré leur première condition qui ne se résumait officiellement qu'à servant. Mais d'une manière bien plus officieuse, ils occupaient une place dans le coeur du Roi, que sans doute nul autre jusqu'à présent n'a occupé, et n'occupera jamais. Des liens invisibles particuliers s'étaient tissés lors de leur rencontre, et il n'eurent de cesse que de se solidifier au fil des semaines qui passaient, puis des mois.

L'adoption officielle se fit après bien des mois d'attente, que cela prit autant de temps était sans doute le point de vu que pouvait avoir l'entourage du roi au sujet de leur condition initiale qui n'était pas très propice à une vie royale. Malgré tout il se décida à les adopter officiellement quel que soit l'avis de chacun. Tel l'eau d'un torrent, la magie coulait dans ses veine et de manière très prononcée. Ses prédispositions magiques étaient vraiment solides et très visible, de par la maîtrise quasiment irréprochable de son don dès qu'il l'a développé. Formé à la meilleure école de la nation, le souverain en personne. Il leur inculquera à Rhâ et sa soeur, tout ce dont ils ont besoin de savoir en question de magie, de pratique de la religion liée aux esprits mais aussi la gestion d'une nation. Cependant les prédispositions de Rhâ n'en étaient que plus prononcées quand il s'agissait de le comparer avec sa soeur qui, il faut l'avouer, était bien plus discrète lors de son apprentissage.  


III. How to be a King ?  
. . . . . . . . . . . . . . . . .

Bien que leur première source d'enseignement aie suffit jusqu'à présent, il fallu les envoyer dans des structures différentes, à l'école en ville. En effet quoi de mieux que l'expérience afin d'apprendre par soi-même. Le théorique est vraiment très bien, mais leur propre expérience ne leur apportera que bien plus. Ce furent des années très mouvementées, pleine de découvertes et de ressources ne venant que sublimer encore leur vécu.

Sudri, la nation ténébreuse sous l'influence de Boreas, bordée par la magie mais sous un jour bien plus obscur. De beaux paysages montagneux ont pu être découverts par ce jeune apprenti, en quête d'aventure. Au coeur de Dusan, lors de sa scolarité il eut l'occasion de s'y rendre plusieurs fois, fit des rencontres fortement intéressantes mais aussi en tira des leçons lui permettant de profiter au maximum de son séjour et d'en tirer bénéfice. La culture là-bas y est assez différente de Boreas, et aussi, mais surtout le climat vraiment différent de ce qu'il peut y avoir chez lui. Cependant Sudri ne lui laissa pas un souvenir aussi marquant que pu le faire Austri. Une rencontre qui n'allait pas bouleverser sa vie, c'est sans doute ce qu'il pensait, avant que Ulsan, jeune homme rencontré lors d'un voyage à Austri au cours de ses études ne devienne l'époux de sa soeur.
En effet, bien des années plus tard Ulsan et Mirsilde se marient ce qui n'est pas un problème en soi, sauf pour ce qui est question de son statu. Ulsan se voit être l'heureux Empereur d'Austri, et par conséquent après avoir épousé sa Reine, celle-ci quitte Boreas, et par la même occasion son frère, pour rejoindre la nation neutre, et vivre pleinement sa vie. Rhâ vit cette situation d'un très mauvais oeil, tenant énormément à sa soeur, son départ définitif pour Austri le rendit très malheureux. Malgré toute cette tristesse qu'il pu accumuler à cause du départ de sa soeur cela n'était rien, en comparaison de ce qu'il pouvait l'attendre peu de temps après. Comme toute Reine qui se respecte, celle-ci se doit d'offrir à son Empereur des descendants pour le trône. Malheureusement, Mirsilde ne survécu pas à l'accouchement de son enfant. Un enfant que malheureusement sa défunte soeur n'aura jamais la chance de connaître et d'élever. Prit d'une colère sans pareille, toute sa tristesse s'envola, ne laissant place qu'à du dégoût et du regret. L'amer goût de cette perte lui fendit le coeur encore un peu plus que ne l'avait fait son départ initialement. Couper les ponts avec Ulsan lui semblait la solution la plus adéquat, trop de colère l'avait envahi pour qu'il puisse pardonner à son ami. Plus aucune relation n'était a envisager avec Austri après cet évènement pour Rhâ.

IV. Redemption for a King
. . . . . . . . . . . . . . . . .

Après avoir dépassé l'apogée de son règne, le grand souverain de la lignée des Chantrea se voit dépérir l'année des 28 ans de Rhâ, son seul et unique successeur potentiel. C'est pourquoi, le conseil décide, lui qui fut formé par son prédécesseur de le nommer à la tête du pays. En effet cet orphelin des quartiers pauvre est aujourd'hui promu au poste le plus important du Royaume, celui de Roi. Son appartenance à une famille ne faisant pas parti des 3 grandes reconnues dérange. Légitimité du trône ou non, successeur, et fils de Lugh cela semblait être le choix le plus logique. Formé à ce rôle durant des années par son père d'adoption il a les compétences et la formation requise afin de pouvoir diriger et régner avec toute l'indulgence et la fermeté qu'il sera nécessaire.
Ayant perdu son père et sa soeur, de sa famille il ne reste que lui, même s'il se sentait incroyablement seul, son nouveau statu ne lui laissait pas vraiment le temps de se soucier de sa propre personne et de ses petits soucis. Qu'est ce que les ennuis d'une seule personne comparée à celle d'une population entière après tout. Ce casseur de tradition est désormais reconnu comme tous en tant que Roi, et cela ne dérange plus personne. Il rempli son rôle avec la plus grande minutie dont il peut faire preuve et s'y investie corps et âme chaque jour qui passe.

Nombreuses seront les rencontres qui iront du simple souvenir jusqu'au bouleversement de sa vie comme il a pu le vivre par le passé. Ce monarque éternellement solitaire dans l'âme, au bout d'une décennie de règne voit soudainement réapparaitre de nulle part Ulsan. Le Roi d'Austri en personne tentant de reprendre contact avec Rhâ, son ami de longue date dont il a perdu la sympathie par le passé après la mort de sa femme, et par la même occasion la soeur de ancien ami. Pour une raison qui ne lui a pas été divulguée la nouvelle souveraine d'Austri en aurait après la vie de la pauvre Iøtá, sa nièce qu'il n'a jamais connue, il ne connait ni son visage, rien d'elle. Bien que dans le fond, quand il reçu cet appel à l'aide, il espérait très fort au fond de lui que celle-ci ressemble beaucoup à sa soeur, autant dans les traits de caractères que physiquement. L'absence de sa soeur lui a pesé sur le coeur, durant de très longues années, et il n'accepta non seulement pour le souvenir de sa soeur et celui de l'amitié passée, mais aussi un peu par égoïsme afin de soulager les maux dont il souffre depuis si longtemps.
Sans rechigner, aucune raison ne le poussait à refuser, c'est pourquoi il accueillit la jeune fille chez lui, dans sa nation, dans sa vie. Leur rencontre le marqua profondément, non seulement par la singularité de l'émotion qui naissait en lui à son contact, mais aussi car un vide dans son coeur si longtemps présent avait enfin été comblé. Comme un goutte d'eau dans l'océan, un si lointain souvenir refit surface parmi tant d'autres. Iøtá était telle une reproduction quasiment parfaite de celle qu'il a tant portée dans son coeur par le passé, et perdue il y a de nombreuses années. De manière très naturelle elle prit une grande place dans sa vie, comme si elle en avait toujours fait partie, reprenant le flambeau de sa soeur peut-être ? Non, absolument pas, il ne la considérait pas de la même manière. La fille qu'il n'a jamais eu, du moins c'est ce que l'on pouvait voir dans ses yeux, quand il posait son regard sur sa jeune nièce. À la façon de Lugh par le passé, il la prit sous son aile et en fit son élève, non pas car il s'en voulait de ne pas avoir pu être présent auprès de sa soeur jusqu'à la fin, ou car il avait des regrets mais bel et bien car Iøtá était importante pour lui.

V. Life goes on
. . . . . . . . . . . . . . . . .

Douze années passèrent depuis l'arrivée de sa nièce en terres de Boreas. Apprenant la nouvelle de l'assassinat d'Ulsan, ainsi que tout le reste de sa famille excepté sa fille qu'il avait auparavant recueillie bien entendu. Cette nouvelle le détruisit au plus haut point, il savait que sa nièce se devait de retourner à Austri. C'est donc avec le plus grand des regrets qu'il se voit obligé de renvoyer Iøtá de l'endroit qui, il y a douze ans était si dangereux pour elle. Aucune alternative n'était possible au renvoie de sa nièce dans sa terre natale, ce n'est pas pour autant, qu'il oubliera la promesse qu'elle lui a fait de revenir auprès de lui un jour. Vivant depuis avec l'espoir et priant pour le retour de sa nièce dès que cela lui sera possible.
Les responsabilités auxquelles elle devrait faire face dépassait son simple égoïsme, il a su sacrifier son propre bonheur, et même celui de Iøtá, pour remplir pleinement leurs responsabilités à tous les deux.

Que ce soit les rencontres qu'il aura le privilège de faire avec la nouvelle Reine de Sudri ou même gérer ses relations avec l'Oracle de Boreas, Atalante V. Flanaghan, il règle ses affaires avec plus ou moins de minutie.
Il rencontra dans un contexte diplomatique la reine de Sudri, Dawn, illégitimement montée au trône afin de lui demander de bien vouloir concéder le la souveraineté au vrai successeur. Malgré cela elle refuse, ce qui rendit les relations entre Boreas et Sudri compliquées, avec le pouvoir entre les mains de cette Reine diabolique, plus aucune affaire ne semblait concerner Rhâ vis-à-vis de ce pays. Suite à ça un tournant historique majeur est marqué pour Rhâ, du moment ou la reine Dawn a prit le pouvoir. Ce qui unissait les deux nations qui entretenaient une relation étroite il y a peu n'est plus à présent. Reste à espérer, pour l'avenir qu'il se montre un peu plus propice à l'égard de l'Anzor, Rhâ.



 















The truth about me
Il n'est nul homme sur terre qui ne soit guidé un tant soit peu par ses sentiments. Souverain ou pas ce cher Rhâ n'échappe pas à la règle. C'est d'ailleurs sans doute ce qui est considéré par lui même et ceux qui le connaissent comme son talon d'Achille. Son manque de discernement dans certaines situations le pousse parfois à oublier qu'il n'est pas le seul à prendre les décisions. C'est avec l'esprit volatile lors de ses réflexions, qu'il a tendance à vite se détourner du but premier quand un sujet est abordé. Néanmoins il reste tout de même un très bon dirigeant et mène sa nation avec dignité et compassion.

Le bonheur des habitants de Boreas est sa priorité, ayant de lourdes charges sur les épaules il peut tout de même lui arriver de commettre des erreurs, après tout l'erreur est humaine. Il fut un temps ou son engouement pour la religion et le culte voué aux esprit le pousse à interdire les non-croyants de ses terres. Il se ravisa, trouvant ces mesures un peu trop radicales et disproportionnées par rapport aux conséquences négatives que cela aurait pu causé à son peuple. Que ses actions soient jugées par les autres bien ou mal, ses intentions sont pures et pleine de bons sentiments.

Son caractère fut forgé en même temps que les fils de sa vie se tissaient au fur et à mesure que le temps passait. De sa jeunesse à son âge plus avancé, beaucoup de choses lui sont arrivées et ce qui donne un ton si nuancé à sa façon d'être et qui le rend si agréable à vivre. Entouré de personnes en lesquelles il peut avoir confiance, il serait difficile pour quelqu'un de mal intentionné de l'approcher afin d'espérer pouvoir profiter de cet influençable éternel " jeune roi ". Comme tout bon dirigeant qui se respecte il se doit de se montrer méfiant envers qui que ce soit qui tenterait l'endormir avec de belles paroles, ou qui sait quelle autre chose. Loin d'être distant il se voit très ouvert aux gens comme lui a inculqué Lugh par le passé.

. . . . . . . . . . . . . . . . .

La bénédiction d'anima lui a apporté le don de modification de l'âge. Quel que soit la nature de la chose qu'il désire changer l'âge, un seul contact par le toucher suffit. En effet que ce soit sur les autres, ou bien lui même il s'amuse à conserver son apparence enfantine sans doute car cela lui rappelle sa jeunesse.

Quoi de mieux qu'un jeune souverain à peine pubère afin de diriger une nation aussi prestigieuse qu'est Boreas ?






Revenir en haut Aller en bas
Sudri
avatar
Bénédiction : Heddwyn
Âge du personnage : 27 ans
Profession : Fleuriste
Orientation sexuelle : Bisexuel
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Mai - 10:44
Bienvenue sur le forum ! Et t'inquiète, on aime bien les petits nouveaux dans le rp (t'as pris Titus aussi ♥♥)
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice - Reine de Sudri
H. Dawn von Mattsen
Administratrice - Reine de Sudri
avatar
« Trop longtemps qu'j'me dégoûte, fallait bien qu't'en payes le prix » Bénédiction : Maho
Âge du personnage : 28 ans
Profession : Reine de Sudri
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Mai - 12:51
Pré-validation


Hello Rha ♥️

Pour un début dans le monde du rp, je dois dire que je suis agréablement surprise par ta plume et par ta compréhension du personnage. Ça m'a fait très plaisir de voir une petite référence à Atalante à la toute fin. :keur: Il y a quelques fautes -que tu peux corriger avec une relecture rapide j'en suis sûre-, mais cela n'entache en rien la qualité de ta rédaction. Cependant, avant de te valider, il faudrait que tu modifies ton nom. En effet, le manitou suprême de Rha (cc Iota jtm) a précisé sur sa fiche qu'on ne le désigne que par son surnom (puisque son véritable nom est imprononçable et super lourd à taper, il a pas été gâté par la vie).

Voilà, c'est tout pour moi. Préviens moi lorsque la petite modification sera effectuée et je reviendrai vers toi pour te valider + te demander un rp explosif parce que vive la royauté youhou :WOOW:



LIENS IMPORTANTS

www - listing des avatars
www - listing double-compte
www - fiche de relations
www - journal intime
www - demande de rp
www - créer votre catégorie
www - créer votre prédéfini


Spoiler:
 

MERCI. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Administratrice - Reine de Sudri
H. Dawn von Mattsen
Administratrice - Reine de Sudri
avatar
« Trop longtemps qu'j'me dégoûte, fallait bien qu't'en payes le prix » Bénédiction : Maho
Âge du personnage : 28 ans
Profession : Reine de Sudri
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Mai - 14:03
Double post pour dire que j'ai vu le changement eeeeeeeeeet que je te valide. Les liens pratiques sont ci-dessus, amuse toi bien parmi noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooous


Spoiler:
 

MERCI. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Dim 1 Mai - 14:38
Merci ♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️♥️ :**:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mieillée de lierre à son apogée en Bretagne !
» Chase-Durer Genève
» la lune, le soleil, nos amis ...
» Trille rouge à son apogée
» La parenté des serpents est enfin résolue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— V E R D A N D I :: Présentations-
© V E R D A N D I - 2016 ▬ TOUTE REPRODUCTION PARTIELLE OU TOTALE EST PROHIBÉE
À proposAnnexesNationsIntriguesAide et EntraideEntre Vous et Nous
Règlement
Contexte
Crédits
FAQ
Croyances et Légendes
Le continent de Midgard
Les dons et la magie
Les jeux de Midgard
Lexique
Technologies
Aosí
Boreas
Sudri
Nordri
Austri
Vestri
À venirLa proclame
Listing avatars
Listing dons
Entraide graphique
Questions et suggestions
Devenir partenaire
Prédéfinis
Contact administration